Que des citoyens sénégalais soient vendus en esclave en Libye, cela devrait amener nos dirigeants à prendre toutes les dispositions nécessaires pour leur venir en aide, au plus vite. Sinon, arrivé un certain niveau de frustration et d’indignation, le peuple sénégalais pourrait se révolter à travers un soulèvement, capable de mettre fin au régime du Président Macky SALL.

Comment des gens peuvent-ils vendre, ici, en terre africaine, un sénégalais à 150.000 francs CFA sans que nos autorités ne se mobilisent pour faire arrêter cette grosse injustice ? Depuis plusieurs années, Monsieur Boubacar SEYE de l’ONG Horizon Sans Frontières a alerté en vain sur le calvaire que vivent nos compatriotes en Libye. Mais, le gouvernement n’a jamais voulu l’écouter ou prendre même en considération ses revendications légitimes.

Aujourd’hui, le temps qui se trouve être le meilleur des juges, lui a totalement donné raison et nos dirigeants actuels ont donc l’obligation de sévir immédiatement avant que l’irréparable ne se produise avec ses nombreux lots de conséquences incalculables. Attention, gouverner, c’est surtout savoir prendre ses responsabilités.

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM).

(Visited 14 times, 1 visits today)